Les neurones de la violence

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

2 Responses to Les neurones de la violence

  1. mutuelle says:

    Pour commencer félicitations pour ces remarques, à la fois éclairantes et enrichissantes. Sans critiquer, quelques passages auraient pu comporter davantage d’explications, en particulier dans la conclusion. C’est juste une façon de souligner que je suis pressé de découvrir la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>